Blépharospasme

Le blépharospasme

Le blépharospasme est un désordre consistant en des crises de contractions involontaires des muscles peri-oculaires (muscles des paupières et muscles autour des sourcils) entraînant une fermeture partielle ou complète des paupières pour une durée de quelques secondes à quelques minutes.

Dans sa forme la plus courante ou blépharospasme essentiel, il est bilatéral, plus fréquent chez la femme et débute entre 50 et 70 ans. Il existe une autre forme clinique pouvant être uniltérale et pouvant impliquer d’autres muscles de la face ; on parle alors d’hémispasme facial.

Une fois le diagnostic établi, le traitement repose principalement sur l’injection de toxine botulique en plusieurs sites délivrées dans les muscles péri-oculaire et réparties sur le pourtour orbitaire. Son efficacité est perceptible au bout de 2 à 5 jours et dure en moyenne 3 à 6 mois. Cela signifie que les injections doivent être répétées régulièrement en fonction de la reprise des symptômes. Les effets secondaires sont rares et toujours réversibles. A part les ecchymoses dues à l’injection, il s’agit principalement d’un ptosis (chute de la paupière supérieure) et d’une diplopie (vision double).

Après un certain temps, il est possible que la toxine botulique ne soit pas assez efficace. Un traitement chirurgical peut alors être proposé et la technique dépendra alors du type du spasme en présence.