Entropion

L’entropion

L’entropion se définit comme étant un retournement en dedans du bord libre de la paupière. Cela entraine un inconfort du fait du contact entre les cils et la surface oculaire avec une possible irritation de l’oeil, rougeur et larmoiement.

L’entropion peut affecter la paupière inférieure (situation de loin la plus fréquente), la paupière supérieure ou les deux paupières. La complication la plus redoutée est la kératite (atteinte de la cornée) pouvant aboutir à une ulcération cornéenne avec les risques d’infection et de séquelles au niveau de la vision.

Entropion de la paupière inférieure

Il est principalement involutionel (lié à lʼâge), uni ou bilatéral. Le relâchement des tissus avec le temps aboutit à une hyperlaxité de la paupière responsable de cet état.

Beaucoup plus rarement, l’entropion peut être congénital (rare ++) ou cicatriciel (suite à un traumatisme, à une chirurgie, à une brûlure ou à une pathologie inflammatoire).

Son traitement est chirurgical et consiste en une remise en bonne position du bord libre de la paupière inférieure.
 L’opération est réalisée dès que possible sous anesthésie locale potentialisée en ambulatoire.

Les suites sont marquées par une période d’œdème  et d’hématome post opératoire. Les douleurs sont exceptionnelles.

Le résultat est rapidement appréciable (au bout de quelques jours) et définitif au bout de quelques semaines.

 

Entropion de la paupière supérieure

Moins fréquent qu’au niveau de la paupière inférieure, il est principalement d’origine cicatricielle avec une rétraction de la conjonctive responsable de cet état (trachome ou pathologie inflammatoire).

Son traitement est chirurgical et nécessite parfois la prise d’une greffe muqueuse (au niveau de la face interne de la lèvre ou du palais) ou de cartilage.