L’utilisation de la toxine botulique est bien connue pour sa capacité à « adoucir » et rendre moins visibles les lignes de contraction musculaires situées dans la région péri-oculaire (rides du lion et rides de la patte d’oie) et au niveau du front.

 

La toxine botulique peut également être utilisée en conjonction avec une procédure chirurgicale telle qu’une blépharoplastie ou la mise en place de produit de comblement.

 

Le délai d’action est de trois quatre jours et l’effet maximum est obtenu au bout de 2 à 3 semaines. Une retouche est parfois nécessaire après la 3ème semaine afin de symétriser si besoin le patient.

 

La durée d’action est d’environ 3 à 6 mois.

 

Les effets secondaires sont très rares et toujours réversibles. A part les ecchymoses dues à l’injection, il s’agit de manière exceptionnelle d’une diplopie (vision double) et d’un ptosis (chute de la paupière supérieure).