Blépharoplastie

La chirurgie esthétique des paupières

Dans l’ensemble, en paupières supérieures, les principales disgrâces palpébrales rencontrées sont les suivantes :

  • l’excès cutané isolé et/ou associé à une hernie de la loge graisseuse interne
  • les problèmes du pli de la paupière supérieure avec possibilité d’absence de pli de manière uni ou bilatérale, d’asymétrie du pli palpébral, de double pli, ou encore de malposition du pli
  • les paupières creuses, qu’elles soient d’origines constitutionnelles ou  post-opératoires (blépharoplastie antérieure)

En paupières inférieures, il est possible de classifier les principales indications de blépharoplasties en plusieurs groupes:

  • les troubles de la trophicité cutanée de la paupière inférieure (paupières froissées et/ou fripées). Ces formes cliniques particulières relèveront plus d’un traitement par peeling cutané que d’un traitement chirurgical
  • la lipoptose (poche graisseuses) avec ou sans excès cutané (ce qui conditionne le choix d’une incision cutanée ou conjonctivale- par l’intérieur de la paupière-)
  • les paupières creuses, qu’elles soient d’origines constitutionnelles ou post-opératoires (blépharoplastie antérieure)

Ce geste est en général réalisé en ambulatoire sous anesthésie locale potentialisée mais une anesthésie générale peut parfois être proposée.

Une blépharoplastie peut être réalisée sur les paupières supérieures, les paupières inférieures ou sur les 4 paupières.