Une reconstruction de la cavité orbitaire est parfois nécessaire après une chirurgie mutilante du type éviscération ou énucléation. Les problèmes posés peuvent être un inconfort, une instabilité de la prothèse ou une disgrâce esthétique.

 

Elle s’effectue en général après plusieurs années en cas de:

 

– énophtalmie ou déficit du volume orbitaire (aspect d’œil creux)

 

– rétraction du sac conjonctival

 

– exposition de l’implant orbitaire

 

– malposition palpébrale

 

– trouble de contention de la prothèse (en général lié aux malposition palpébrales

 


 

La prise en charge est chirurgicale et doit s’adapter à chaque cas particulier.

 

Souvent, un plan de traitement spécifique à chaque cas est établi en fonction de la pathologie en présence. Dans l’ensemble, plusieurs étapes opératoires sont nécessaires, effectuées à quelques semaines ou mois d’intervalle.